Tabaski et célébration des 60 ans d’indépendance du Bénin : Claude Anignikin du Bloc Républicain communie avec les musulmans de Dassa

Adrien TCHOMAKOU 4 août 2020

Les populations des 41 Collines ont encore besoin de la détermination du Président Patrice Talon, au-delà de 2021. Le vœu de voir le Chef de l’Etat briguer un second mandat n’est plus qu’un secret de polichinelle dans la commune de Dassa, où à moins de 8 mois de la Présidentielle, le besoin de son retour se fait ouvertement remarquer au sein des populations.
Et dans le rang des cadres de Dassa, Claude Anignikin y croit et y travaille d‘ailleurs d’arrache pieds. Ce philanthrope dont la générosité se fait constamment remarquer auprès des couches sociales de Dassa ne manque aucune occasion pour assister les populations et aussi vulgariser les actions du Chef de l’Etat, des actions qui forcent d’ailleurs l’admiration des populations des Collines.
C’est ainsi qu’en marge de la célébration de la Tabaski, le suppléant de l’honorable Jean-Eudes Okoundé a communié avec la communauté musulmane à la mosquée centrale de la ville de Dassa et de Zongo. Dans le strict respect des gestes barrières, il a prié avec ses frères. Son souhait, tout comme celui de ses frères, c’est que le Très Miséricordieux Allah puisse répandre ses grâces sur le Président Patrice Talon pour ses ambitions de développer et de révéler le pays. En effet, 60 ans après les indépendances, le Bénin est en train d’être métamorphosé et il est, dit-il, impérieux que les acquis soient conservés et que cet élan soit maintenu avec l’homme de la rupture. Claude Anignikin est très engagé pour une réélection de Patrice Talon à cet effet. D’ailleurs, dans le département des Collines, ce membre du Bloc Républicain est l’un des leaders les plus suivis, du fait de ses actions sociales et de sa proximité avec la base.
Et une fois encore, en se rendant à cette célébration de la Tabaski, le suppléant de l’Honorable Jean-Eudes Okoundé avait les mains chargées de vivres. Il a tenu ainsi à partager avec eux la joie de l’Aïd El Kébir. Les lots sont composés entre autres de sacs de riz, de bidons d’huile. Ce fut des moments de fraternité et de convivialité entre les cadres de la commune et les populations sans distinction d’obédience religieuse. L’Imam a salué la sociabilité de l’homme et l’a remercié pour ce soutien de taille.
Claude Anignikin a promis revenir les prochaines semaines. Loin de la posture d’un homme politique, ce cadre de la commune de Dassa-Zoumè fait la fierté de la jeunesse des 41 Collines.





Dans la même rubrique