Table ronde à Savalou : Pleins feux sur les projets et programmes de l’Ong Bacar

Félix AGOHOUNGO 23 juillet 2020

Comme annoncé par l’entremise des réseaux sociaux et autres médias officiels, la table ronde des partenaires de l’Ong dénommée le Bureau d’appui-Conseils d’Afrique pour les Réalisations ‘’Le Bacar’’ a eu lieu à l’hôtel F&F de Savalou, il y a de cela quelques jours. L’initiative qui émane des membres de l’Ong s’inscrit dans le cadre du partage du contenu du plan stratégique de l’Ong afin de renforcer son système de mobilisation de ressources pour l’atteinte optimale de ses objectifs. Une vision claire, frappée d’une détermination hors-pair, Pascaline Fagninou, Directrice Exécutive de l’Ong Bacar, n’a pas démenti cette assertion du poète français, Nicolas Boileau : « Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément ». Pascaline Fagninou avec grande assurance a dévoilé le plan stratégique horizon 2018-2020 aux partenaires techniques et financiers ainsi qu’à diverses autorités politico-administratives. A l’en croire, entre 2018-2020, le Bacar a mobilisé près 290 millions de francs Cfa pour la conduite de ses activités. Le plan pour sa concrétisation nécessite 962 millions de nos francs, a-t-elle précisé. D’après la Directrice exécutive, cette somme d’argent va impacter la gouvernance, la promotion de l’approche genre, l’agriculture et les activités économiques des zones d’influence de l’Ong.
A l’issue de cette table ronde, le chef de l’arrondissement de Savalou-Aga représentant du maire de Savalou, a présenté ses vives félicitations et surtout les encouragements à madame la De et à tout son personnel, pour cette initiative qui permet de lier le plan stratégique de l’Ong aux actions de développement menées sur le territoire national et en particulier dans le département des Collines. Il n’a pas occulté de souligner que cette manière de faire rime avec le plan de développement de la commune de Savalou et par ricochet avec celui des autres communes du département. Selon lui cela augure d’un nouveau départ pour le développement communautaire participatif qui certainement fera école au sein de la société civile. La trentaine des responsables représentant les institutions invitées ont pris l’engagement non seulement d’accompagner l’Ong dans la mise en œuvre de ce plan stratégique mais aussi de jouer chacun le rôle d’ambassadeur de l’Ong le Bacar auprès d’autres partenaires techniques et financiers avec qui ils sont en partenariat.





Dans la même rubrique