Thinking day 2018 : Les scouts du district Gaspard Dagnon passent à l’action

La rédaction 7 mars 2018

Le Complexe scolaire St Michel de Cotonou a servi de cadre à la commémoration des 161 ans de naissance du père fondateur du scoutisme, Lord Stephenson Robert Baden Powell. Ils sont plusieurs centaines de jeunes scouts catholiques du District Gaspard Dagnon à se réunir dimanche 04 mars dernier pour cette célébration dénommée ’Thinking day’’. En effet, le 22 février 1857 naquit Lord Stephenson Robert Baden Powell, le Général d’armée Britannique qui a mis sur pied ce mouvement d’éducation des jeunes. Ainsi, à travers le monde entier, ce jour est célébré par ceux qui se sont engagés dans le mouvement comme un jubilé d’or. Et c’est à juste titre que les scouts de l’archidiocèse de Cotonou ont sacrifié à la tradition. « Le leadership au service du développement en milieu scout », telle est la thématique autour de laquelle se sont déroulées les activités. Par ailleurs, les scouts ont saisi cette occasion pour faire un geste utile. Ainsi, une séance de don de sang a été organisée de même que activités artistiques et culturelles. En effet, les églises catholiques St Michel, Ste Cécile, St Jean et Notre Dame de la visitation se sont regroupées pour fêter dans une grande communion. Pour Larry James, s’engager dans le scoutisme, c’est opter pour l’ouverture d’esprit à tous les domaines. C’est se rendre disponible pour des responsabilités qui portent plus tard leurs fruits. « Le scoutisme est créé par un militaire. Et en armée, c’est l’exécution avant la réclamation. C’est vrai que la vie du scout n’est pas une vie militaire mais nous avons hérité du fondateur, une racine militaire. Ce qui fait que chez nous, c’est la discipline ou rien », souligne Lionel Amélina, commissaire de l’archidiocèse de Cotonou.
Mickaël VOGBE (Coll.)





Dans la même rubrique