Transhumance au Bénin : 4 morts à Malanville

Fulbert ADJIMEHOSSOU 1er juin 2020

La transhumance transfrontalière stoppée, celle nationale réglementée, mais les conflits continuent d’être enregistrés. Après les scènes de violence à Kétou, début du mois de mai, causant 6 morts, c’est à Malanville de connaitre son lot d’horreur. Un affrontement entre éleveurs et agriculteurs y a été enregistré samedi à Goungoun, arrondissement de Guéné. Tout serait parti de la fusillade d’un agriculteur par des éleveurs. Ces derniers ont alors réagi provoquant des scènes de violences. La recrudescence des affrontements suscite des réflexions poussées et des actions fortes pour que règnent la quiétude et une symbiose entre agriculteurs et éleveurs.





Dans la même rubrique