Univers hôtelier africain : Le groupe Azalaï célèbre 25 ans d’existence

Isac A. YAÏ 24 septembre 2019

Il y a 25 ans, un groupe hôtelier est né. Avec l’audace et l’esprit panafricaniste de Mossadeck Bally, le groupe Azalaï est né en 1994 à Bamako au Mali. Cette naissance donne un déclic dans l’univers hôtelier. 25 ans après, ce groupe implante ses hôtels dans 6 pays de l’Afrique de l’ouest avec 10 hôtels et des projets d’extension dans d’autres pays ouest africains et en Afrique centrale. A travers une conférence de presse animée hier à Azalaï hôtel de Cotonou, les responsables de ce groupe ont fait le bilan de ces 25 ans de vie et montré la particularité du groupe Azalaï.

Le groupe Azalaï célèbre 25 ans d’existence. Un quart de siècle d’hospitalité légendaire africaine aux normes internationales, 25 ans de qualité et d’écoute de la clientèle, 25 ans d’audace et d’investissement exclusivement en Afrique…, méritent d’être célébrés. Cette célébration qui a débuté depuis le 24 avril dernier dans les capitales des pays abritant ces hôtels panafricains, a atteint Cotonou. Ainsi, à travers une conférence de presse animée hier dans les locaux de Azalaï hôtel de Cotonou, les responsables de ce groupe hôteliers ont fait le bilan du chemin parcouru et les projets d’extension de cette initiative africaine dans les autres régions africaines. A en croire Donald Aka, Directeur marketing et communication du groupe Azalaï, après avoir pris naissance à Bamako au Mali en 1994, les Hôtels Azalaï se retrouvent de nos jours dans 6 pays de l’Afrique de l’Ouest tels que le Bénin, le Burkina-Faso, la Côte d’Ivoire, la Mauritanie et en Guinée Biseau.

Azalaï hôtel en extension sur le continent
Comme une caravane de sel qui parcourt le désert, le groupe Azalaï, grandit progressivement et s’étend davantage dans la sous-région ouest africaine. Ainsi, les responsables de ce groupe hôteliers ambitionnent d’offrir le bonheur et le plaisir de cet hôtel aux pays tels que le Togo, Le Niger, le Ghana, le Nigeria, le Sénégal… Avec des chambres ordinaires et ses suites juniors et séniors, Azalaï hôtel compte aussi aller à la conquête de l’Afrique centrale à travers le Cameroun et le Congo. « Nous voulons rester dans la dynamique de l’hospitalité africaine en offrant tout le confort qu’on peut retrouver en Europe à nos clients. Nous en sommes fiers car, c’est une chaine conçue par les Africains sur le continent africains pour satisfaire le besoin des clients en toute sécurité », a expliqué Donald Aka. Pour les responsables de ce groupe hôtelier, l’exemple d’Azalaï prouve qu’on peut investir et réussir sur le continent africain. « C’est possible d’investir et de réussir en Afrique. Il faut seulement y croire et travailler avec rigueur. Ce n’est pas facile, mais le groupe Azalaï est un exemple de réussite sur le continent africain. Nous ne comptons pas nous exporter ailleurs. Nous sommes habités par le panafricanisme. Nous avons pour ambition d’étendre nos hôtels dans tous les pays africains », ont fait savoir Diarra Maria, Directrice des opérations du groupe Azalaï et Salifou Traoré, Directeur de l’hôtel Azalaï de Cotonou. Ainsi, le groupe Azalaï fait la promotion des compétences locales avec un accent particulier sur la promotion de la jeunesse et de la femme. Avec plus de 4.000 emplois directs et indirects, Azalaï fait des prestations de qualité, à commencer par l’accueil chaleureux de ses agents. Ainsi, de Bamako à Abidjan en passant par Ouagadougou, Bissau, Cotonou et Nouakchott, l’Afrique vous offre son hospitalité avec un savoir-faire aux standards internationaux.

Programme de la célébration à Cotonou
Pour célébrer ses 25 ans d’existence, Azalaï hôtel de Cotonou a retenu une semaine avec une kyrielle d’activités. Ainsi, dès ce jour, une rencontre aura lieu avec les agences de voyages et des compagnies aériennes pour un partenariat gagnant-gagnant. Des dons sont aussi prévus dans un orphelinat à Porto-Novo. Un dîner sera offert aux clients en guise de remerciement et de reconnaissance. Une Séance de salubrité "Ganhi propre" est aussi au programme. Une manière de prouver que le groupe Azalaï est une entreprise éco citoyenne.



Dans la même rubrique