Université d’Abomey-Calavi : L’ambassadeur Bantolé Yaba offre 2 ha au Cifred et à Igate

Fulbert ADJIMEHOSSOU 23 septembre 2020

C’est une première dans l’histoire de l’Université d’Abomey-Calavi. Selon le Recteur Prof. Maxime da Cruz, l’Uac est plutôt habituée à recevoir des domaines des communes et institutions. Et voilà que ce mercredi 23 septembre 2020, un particulier change la donne et inscrit ainsi son nom dans l’histoire de cette institution qui célèbre cette année ses 50 ans.
L’ancien ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Bénin près le Japon, Bantolé Yaba a, en réalité, fait don de deux hectares à Glo-Fanto. Un domaine qui revient à l’Institut de Géographie de l’Aménagement du Territoire et de l’Environnement (Igate) et au Centre Interfacultaire de Formation et de Recherche en Environnement pour le Développement Durable (Cifred). Les deux entités ont chacune un hectare.
L’acte de donation du domaine objet du titre foncier 8488 de la circonscription d’Abomey-Calavi a été signé en présence d’un notaire dans la salle des actes de l’Uac. En effet, connu pour son sens de la collecte et de la conservation des objets d’art, depuis son musée qui jouxte le Cifred, il se préoccupait aussi de ce qu’il appelle, le socle du développement d’une nation : l’éducation et la recherche. « Nous autres, nous croyons fort à la jeunesse et à l’université. C’est le socle de la connaissance et du patriotisme. Un gouvernement qui est à l’écoute de l’Université ne peut pas faillir. Mais, c’est le temps d’écoute qui fait souvent défaut. Je suis très heureux que vous ayez accepté cette modeste contribution. Nous pensons qu’on peut faire encore plus », a-t-il confié.

Un clin d’œil à l’Environnement
Bantolé Yaba est un homme de culture. Mais qui a également un penchant pour l’Environnement. Il est d’ailleurs heureux que l’Université décide de transmettre ce don à ces deux entités. A l’en croire, les questions climatiques et celles de la biodiversité devront focaliser pour l’avenir l’attention de la planète. « Ce domaine favorisera à coup sûr l’amélioration des conditions d’étude des étudiants de l’Uac, notamment Cifred et Igate. Celui qui donne reçoit toujours en abondance. Mais celui qui donne pour l’éducation et la formation est un héros », a martelé le Professeur Brice Agossou Tenté, Directeur du Cifred et de Igate.
Le Recteur de l’Université, Prof. Maxime da Cruz est aussi très impressionné par cet acte. Il a tenu à remercier le généreux donateur, mais aussi à reconnaitre son engagement pour la promotion du patrimoine culturel. « C’est un homme de cœur, une richesse du point de vue culturelle », a dit l’autorité universitaire qui plaide pour la valorisation par l’État, du musée construit par l’ambassadeur derrière l’Hôpital de Zone de Calavi et dont la richesse est insondable.
En attendant, Bantolé Yaba n’est pas à son dernier geste à l’endroit de l’Université. Prochaine destination : un espace botanique dans l’Atacora avec des tatas.





Dans la même rubrique