Université d’Abomey-Calavi : La jeunesse béninoise à l’école de l’écocitoyenneté

La rédaction 29 mai 2018

L’amphi Idriss Deby Itno de l’Université d’Abomey-Calavi a servi de cadre le vendredi 25 mai 2018 au 3è atelier de réflexion sur l’écocitoyenneté. Il s’agit d’une séance de travail co-organisée par l’Institut des artisans de justice et de paix (Iajp), la fondation Konrad Adenauer et l’Université d’Abomey-Calavi.

« Jeunesse béninoise éco citoyenne ? », c’est le thème du 3è atelier de réflexion sur l’écocitoyenneté qui a rassemblé étudiants et associations de jeunesse. L’objectif est d’amener les jeunes béninois à impacter le développement du pays à travers des notions de démocratie, d’écologie et de citoyenneté. « En choisissant cette année de nous pencher sur l’écocitoyenneté, nous touchons à une question qui peut devenir une grande source d’opportunités. L’Université étant le lieu où l’on déploie sa créativité proportionnellement aux questions sociales, nous avons espoir que cette rencontre nous offre des pistes pour l’avenir d’une engageante écocitoyenneté », a déclaré le Père Colbert Gbodjinou, Directeur de l’Iajp, à l’ouverture des travaux. Pour le 2è vice-recteur de l’Uac, Félicien Avlessi, « l’écocitoyenneté est un engagement du citoyen envers son cadre de vie pour en faire un espace où il fait beau vivre ». Au total, deux communications ont été présentées. Elles ont été suivies de discussions pour éclairer les jeunes sur le devoir de participer à la construction de la nation, les questions environnementales, l’éthique sociale et religieuses. A travers cette séance de travail, l’Institut des artisans de justice et de paix souhaite ainsi amener un grand nombre de Béninois à prendre conscience des valeurs morales dans la société, du patriotisme et de l’entretien de l’environnement pour un meilleur développement du Bénin.
Arnaud SOGADJI (Coll.)





Dans la même rubrique