Vérification des ponts bascule pour une commercialisation transparente du coton : l'Anm déclenche un contrôle inopiné dans les usines d'égrenage

Isac A. YAÏ 2 mars 2020

L’Agence Nationale de Normalisation, de Métrologie et du Contrôle Qualité (Anm), structure chargée de certifier le fonctionnement normal de tous les instruments de mesure servant dans les transactions commerciales effectue depuis le 28 février 2020, une opération de contrôle inopiné dans les usines d’égrenage de coton de certaines villes des départements du plateau, Mono, Couffo et bien d’autres. L’objectif est d’aller s’assurer que les ponts bascules certifiés conformes avant la campagne continuent toujours de l’être.
Conduite par le Directeur Général Loukoumanou Osseni assisté de son Directeur de l’inspection et du Contrôle, cette équipe était le vendredi dernier à l’usine de Kétou dans le plateau et de Hagoumè dans le Couffo. Partout où l’équipe est passée, les bascules contrôlés sont conformes à la norme selon les résultats donnés par Mesmin Mabudu, Directeur de l’inspection et du Contrôle. Les représentants des producteurs présents lors des opérations ont également attesté les résultats donnés par l’Anm.
A l’usine Sodeco d’Avogbana et de Bohicon dans le Zou, l’exercice a été le même et les producteurs ont, une fois encore, témoigné de la justesse des ponts bascules après vérification et ont profité de l’occasion pour demander aux acteurs d’avoir confiance aux résultats donnés par l’Anm.
Les différents chefs d’usine bien que surpris par ces visites, ont cependant montré leur satisfaction après les contrôles et se disent rassurés du bon fonctionnement des ponts bascule.
La mission se poursuit dans d’autres usines afin de garantir l’équité dans les transactions commerciales dans le secteur du coton.





Dans la même rubrique