Victoire de la Cosi-Bénin aux élections professionnelles : Alexandre Adjinan remercie les travailleurs pour le travail abattu

Isac A. YAÏ 27 janvier 2021

Après la victoire de la Confédération des organisations syndicales indépendantes du Bénin (Cosi-Bénin) aux élections professionnelles du 24 janvier 2021, Alexandre Adinan, Président de la commission nationale des jeunes de la Confédération des organisations syndicales indépendantes du Bénin (Cosi-Bénin) remercie tous les travailleurs et les invite à rester mobilisés derrière la Cosi-Bénin pour relever d’autres défis.

Par le présent message, je voudrais remercier sincèrement tous les travailleurs et travailleuses du Bénin qui ont voté pour la Confédération des organisations syndicales indépendantes du Bénin (Cosi-Bénin) le 24 janvier 2021 lors de la 3e édition des élections professionnelles dans notre pays. A la proclamation des résultats, la Cosi-Bénin a occupé la place 2ème dans le secteur public et également dans le secteur privé. C’est la preuve que c’est une confédération équilibrée. Nous devons cette victoire à tous les travailleurs que ça soit du secteur public, ou parapublic ou privé.
C’est la preuve que les travailleurs ont observés la Cosi-Bénin depuis toujours et ont apprécié les combats que cette confédération a menés pour le développement des travailleurs. Je dis un sincère merci particulier aux militants du syndicat national des contractuels de l’Etat des enseignements secondaires général, technique et professionnel du Bénin et un merci particulier à tous les enseignants qui ont reconnu le combat que nous avons mené. Ils ont reconnu notre sincérité, notre engagement, notre dévouement aux cotés des travailleurs en général et des enseignants en particulier. Je dis également un grand merci à tous les médecins et à tous les travailleurs des ministères. Faire de la Cosi-Bénin une confédération représentative, nous oblige à travailler davantage pour que les problèmes des travailleurs des différents secteurs soient résolus.
Lors de la campagne, la Cosi-Béni a précisé clairement les défis qu’elle entend relever pour les travailleurs des différents secteurs. Notre souhait est que tous les travailleurs se mobilisent derrière la Cosi-Bénin et toutes les autres confédérations syndicales représentatives afin que nous puissions œuvrer véritablement pour le bonheur des travailleurs et œuvrer pour que tous les problèmes soient réglés. Nous devons également compter sur la collaboration des organisations syndicales qui ne sont pas représentatives à l’issue de les élections professionnelles du 24 janvier 2021, puis que ensemble, nous sommes forts. Nous avons aussi bien besoin des représentatives que des non représentatives pour qu’ensemble, nous puissions nous battre afin que les problèmes des travailleurs soient. Nous voudrions prendre l’engagement de continuer le combat pour la justice, la vérité, un combat qui va se mener dans l’honnêteté et la dignité.
Nous n’allons jamais décevoir ceux qui nous ont fait confiance, malgré le contexte, la Cosi-Bénin est représentative avec le score que nous connaissons. C’est à l’actif des travailleurs, nous leurs devons cette victoire. Nous sommes donc convaincus que désormais nous allons faire le syndicalisme autrement. Faire en sorte que les travailleurs soient formés, que les militants donnent la force aux syndicats, que les militants soient associés à la vie de leur confédération syndicale afin que nous allions de victoire en victoire.
Vive le syndicalisme au service du développement
Vive la Cosi-Bénin
Vive la lutte syndicale





Dans la même rubrique