Vie associative : Le Ccj dévoile son bureau exécutif et plaide pour la réélection de Patrice Talon

La rédaction 7 septembre 2020

La commune de Lokossa a accueilli les 04 et 05 septembre 2020, l’Assemblée générale constitutive du Cadre de Concertation des Jeunes (Ccj). Après avoir évalué d’une part le parcours des trois années de transition du Ccj et d’autre part apprécié le bilan élogieux du gouvernement en place, le nouveau bureau exécutif national a été ovationné par tous les participants. C’est le siège de l’Ong ODS UBUNTU qui a servi de cadre au déroulement officiel de la cérémonie.
Venus de tous les départements du Bénin, les membres du Cadre de Concertation des Jeunes (Ccj) se sont réunis au siège de l’Ong Observatoire de Développement Social (ODS UBUNTU) à Lokossa pour faire le bilan du Ccj après ses trois années d’existence transitoire. Au cours de cette Assemblée générale constitutive, les participants ont passé au peigne fin les réalisations du président de la République, son excellence Patrice Talon à travers son Programme d’Actions du Gouvernement (Pag).
Dans un style soutenu, le chargé de communication et de l’information, Noé Kassius Dotou a détaillé, domaine par domaine, les réalisations du président de la République. A l’en croire, le gouvernement a entrepris de profondes réformes liées à la gouvernance politique et judiciaire suivies du renforcement de l’économie numérique, de l’inclusion financière et sociale. Pour lui, certaines opinions sont distillées au sein de la population par les adversaires pour masquer les acquis du régime. Cependant, le bilan de Patrice Talon se veut élogieux et convaincant malgré les intoxications qui fusent ça et là.
‹‹Les réflexions à notre niveau porteront surtout sur l’identification de ces opinions contradictoires afin de proposer un plan de communication et de sensibilisation orienté à l’endroit des populations ››, a-t-il fait savoir. Après cette étape, le nouveau bureau exécutif national a été installé avec, à sa tête, Laurent Zomaï, conseiller communal à Lokossa et nouveau Président élu. << Le Ccj a connu trois ans d’existence transitoire. C’est maintenant que le Ccj asseoit ses bases juridiques et peut œuvrer durablement pour l’atteinte de ses objectifs››, a déclaré Laurent Zomaï. Il a par ailleurs remercié ses pairs pour lui avoir confié cette noble mission et promet donner le meilleur de lui-même pour le rayonnement de leur commun creuset.
Pour finir, le Ccj a lancé un appel à l’endroit du Président de la République, car on ne change pas l’équipe qui gagne. ‹‹ Nous jeunes béninois, provenant de différentes obédiences politiques et de tous les départements du pays, réunis au sein du Ccj ,[…] appellons de tous nos vœux, les partis politiques et la population toute entière à travailler sans relâche pour la réélection du président Patrice Athanase Guillaume Talon aux élections présidentielles de 2021 en vue de la poursuite judicieuse du Pag ››, a lancé Laurent Zomaï au nom du mouvement. Rappelons que le Ccj est un mouvement de jeunesse à caractère associatif. Le tout nouveau bureau exécutif national élu est composé de 71 membres dont 15 membres du bureau directeur national, 55 délégués départementaux et un conseiller spécial.





Dans la même rubrique