Zone sanitaire Djougou-Copargo-Ouaké : matériels réceptionnés par le Maire Abdoul Malick Séibou Gomina

La rédaction 2 septembre 2020

En fin de week-end dernier, le Maire de la commune de Djougou a réceptionné un important lot de matériels médicaux sanitaires composés d’une trentaine de lits médicaux, des tables, d’opération de de nuit ainsi que plus de 14 mille Gans chirurgicaux sans oublier les masques de protection. Le lourd matériel médical réceptionné est le fruit d’une bonne amitié entre le premier citoyen de la commune de Djougou et un de ses achates médecin allemand d’origine béninoise. De part sa volonté manifeste de contribuer à l’épanouissement des siens, Abdoul Malick SEIBOU GOMINA a su mettre en œuvre sa capacité managériale pour obtenir cet important matériels médicaux sanitaires. Cette action s’inscrit dans la droite ligne de << l’opération zéro malade au sol>> initié l’autorité communale au regard des contats désolants faits dans certaines formations sanitaires. << La politique du Maire c’est qu’on arrive à zéro malade au sol. Parce qu’il arrive à des moments donnés de faire un tour dans nos formations sanitaires et de constater qu’il y a une insuffisance de lits pour accueillir les patients>> a confié le Secrétaire Général de la Maire de Djougou AROUNA Aboudou Lassidou . << C’est un important équipement que le Maire a reçu et qui permettra de renforcer les formations sanitaires de la commune de Djougou, Copargo et Ouaké>> a-t-il poursuivi.

Une répartition efficiente
Il faut donner à César ce qui appartient à César dit l’expression. La répartition de cet important équipement médical se fera par les responsables du système sanitaire de la commune. Il n’y aura donc pas de clientélisme ni d’affinités. « La répartition sera faite en étroite collaboration avec les autorités sanitaires, je veux nommer le médecin coordonnateur. C’est lui qui connait les besoins exprimés par les différentes formations sanitaires. Donc c’est avec lui que la répartition sera faite », a précisé le Secrétaire Général de la Maire de Djougou.

Des fils du terroir pour promouvoir le développement à la base
Si chaque citoyen avait le souci d’un apport personnel pour le développement de sa localité, beaucoup de villes et villages seraient développés. Le développement de la commune de Djougou et du département de la Donga ne se fera qu’avec l’engagement et l’implication de tous ses fils et filles plus particulièrement les cadres et les fils de la diaspora soucieux de l’avenir de leur localité.
Issifou ALIDOU





Dans la même rubrique