5ème édiction de la route des pêches à la marche : Au-delà du sport, un dispositif de sensibilisation contre la covid-19

La rédaction 13 août 2021

En marge de la 5ème édition de l’évènement sportif ‘’la route des pêches à la marche’’ qui aura lieu du 28 au 29 Août prochains, les protagonistes du projet se sont donné rendez-vous dans la salle de conférence du ministère des sports afin de lever le voile sur les réalités que cache cette édition. Des différentes allocutions qui ont meublé la séance, il importe de soulever les particularités qui rendent spéciale cette édition. Placée sous le thème : « La marche, autre moyen de renforcement du système immunitaire en ce temps de Covid-19 », la présente édition se révèle tel un outil de sensibilisation sur la pandémie liée au coronavirus et renforcement des moyens naturels de défense de l’organisme humain. « Le thème de cette année est pour nous un prétexte pour sensibiliser davantage. A l’instar de l’Organisation mondiale de la santé (Omc), le gouvernement du Bénin essaie de mettre en place un dispositif de sensibilisation afin de limiter ou même d’éradiquer la pandémie. Nous avons donc décidé d’accompagner le gouvernement dans sa campagne de sensibilisation en instaurant des séances de sensibilisation et stimuler l’envie de se faire vacciner au sein de la population. C’est donc l’une des innovations de cette édition. Mieux, vous n’êtes pas sans savoir que l’avant dernier conseil des ministres a insisté à ce que nous motivions nos frères, nos aînés, la population à aller vers la vaccination. Ce thème tourne autour de ce que nous devons faire pour stopper le virus, tel est le souci de cette édition », a tenu à clarifier Toha Stéphane, trésorier du projet. A l’en croire, cette édition est une véritable aubaine pour porter à la connaissance de l’opinion publique les dangers qu’elle encourt en banalisant les gestes barrières et la vaccination.

Marcher pour valoriser le tourisme béninois
« La route des pêches à la marche, c’est d’abord du sport. C’est une marche de 32km selon le rythme de chacun tout au long du littoral en partant de Fidjrossè fin pavé à la porte du non-retour à Ouidah. C’est donc 32 km de marche pour découvrir la route des pêches. Une occasion pour la population de découvrir ou de redécouvrir ces merveilles qui longent notre littoral que les étrangers payent des millions pour voir. Notre souci est de faire voir au monde entier les réalisations du Programme National ‘’la route des pêches’’ afin d’attirer davantage de touristes », explique Adam Ibrahim, vice-coordonnateur du projet. La route des pêches à la marche, c’est aussi une action caritative qui vise à impacter positivement la ville historique de Ouidah. Lors de la présente édition, il sera distribué des kits scolaires à un orphelinat de la ville et la pose de poubelles à la porte de non-retour de concert avec la mairie.
Raoul Nana DONVIDE (Coll.)





Dans la même rubrique