Can 2019 : Verdon et Dussuyer parlent du match de quart de finale Bénin-Sénégal

Ambroise ZINSOU 10 juillet 2019

A quelques heures du match Bénin-Sénégal comptant pour le premier match des quarts de finale, le coach Michel Dussuyer et Olivier Verdon étaient hier en conférence de presse d’avant rencontre. Ils restent sereins et semblent prêts pour le boulot.

« Ce match n’a rien de spécial. Nous allons l’aborder avec le même sérieux, le même engagement et la même détermination ». Ainsi s’est exprimé hier Olivier Verdon, milieu défensif béninois lors de la conférence de presse d’avant match. A quelques heures du match des quarts de finale, Bénin-Sénégal, l’international défenseur se dit prêt pour continuer dans la même dynamique. Qualifiés après un match à rebondissements contre le Maroc (1-1 ; 4-1 ; a.t.b), les Écureuils du Bénin sont attendus cet après-midi au stade du Caire pour en découdre avec les Lions de la Teranga. Orphelins de leur défenseur, Abou Khaled Adenon expulsé lors de la rencontre des huitièmes de finale contre le Maroc, les Écureuils pensent combler ce vide. Pour le coach Michel Dussuyer, il dispose d’un effectif de 23 joueurs et il a déjà fait plusieurs rencontres sans ses joueurs cadres. « Khaled est une pièce maîtresse qui va nous manquer. Mais nous allons trouver la formule adéquate pour contenir les Sénégalais. Nous sommes conscients que le Sénégal a une grande équipe », a déclaré le technicien français. Pour Olivier Verdon, le Bénin va se donner les moyens pour toujours faire rêver. « Maintenant, il nous revient d’être plus concentrés", a-t-il conclu.
Depuis Ismaïlia, Ambroise Zinsou, envoyé spécial





Dans la même rubrique