Championnat mondial de pétanque Bénin 2022 : la mascotte dévoilée

Isac A. YAÏ 8 août 2020

Un Ecureuil aux couleurs nationales tenant dans sa main droite une boule et un cochonnet entre les pieds. Ainsi se présente la mascotte du 50ème championnat mondiale de pétanque qui aura lieu à Cotonou au Bénin en 2022. Elle a été dévoilée au grand public ce samedi 8 août à Bénin Royal Hôtel de Cotonou en présence du président de la fédération internationale de pétanque et de jeu provençal Claude Azéma, du président de la confédération africaine des sports boules Idrissou Ibrahima, des représentants du ministre béninois des sports et de la fédération béninoise de pétanque. « C’est l’aboutissement heureux d’un travail de longue haleine qui a connu le bon soin de hautes personnalités ici présentes. Il reste encore du chemin à parcourir. Et ce n’est que dans une synergie d’actions que nous atteindrons le bon objectif. Chacun des parties est appelée à jouer un rôle primordial pour la réussite de l’organisation de ce championnat mondial de pétanque au Bénin. La fédération béninoise de pétanque est prête pour jouer sa partition », a fait savoir Gaba Yaya, vice-président de la fédération béninoise de pétanque.
Pour Idrissou Ibrahima, président de la confédération africaine des sports boules, ce jour marque le lancement du long processus qui conduira en 2022. « Ce jour, samedi 8 août 2020 lève un coin de voile sur l’engagement du Bénin à organiser le prochain championnat mondial de pétanque en 2022. Il reste du chemin à parcourir. Cela nécessite de tous de l’abnégation et du sacrifice. Au-delà des compétitions, ce que nous recherchons, c’est le brassage entre les aînés, la génération montante et du futur. Car, le gouvernement béninois entend faire du sport un véritable outil de développement ».
, a-t-il précisé
Très heureux dêtre témoin de cet événement au Bénin, claude Azéma président de la fédération internationale de pétanque et jeu provençal a manifesté sa satisfaction de voir le gouvernement au plus haut niveau s’impliquer dans l’organisation de ce championnat. Il revient au Bénin de prouver qu’il mérite l’organisation de ce championnat mondial et je n’en doute point. Le soutien du gouvernement est déjà un bon signe. Et pour nous, c’est un grand pas » ; a-t-il déclaré
Après le lancement de la mascotte, la suite c’est la construction du boulodrome qui abritera le championnat mondial à Cotonou. « Il faut qu’après le championnat, ce boulodrome continue de fonctionner. La fédération béninoise de pétanque peut l’utiliser ainsi que d’autres disciplines sportives. L’organisation de ce championnat est une chance que le Bénin doit saisir pour se révéler » ; a précisé Claude Azéma.
Pour le secrétaire général du ministre des sports, le Béninnn’organise pas ce championnat parce qu’il a envi de l’abriter, mais parce que qu’il a compris que c’est son tour de brandir enfin ce trophée.





Dans la même rubrique