Coupe du monde 2022 : le Portugal en quarts face au Maroc

6 décembre 2022

L’équipe du Portugal a écrasé la Suisse 6-1 en huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022, ce 6 décembre à Lusail , avec notamment un triplé de Gonçalo Ramos, titulaire à la place de Cristiano Ronaldo. Le 10 décembre, les Portugais affronteront le Maroc en quarts de finale du Mondial.

L’équipe du Portugal est-elle désormais plus forte sans Cristiano Ronaldo ? « La question, elle est vite répondue », comme dirait un influenceur suisse. Les Helvètes en ont fait l’amère expérience, ce 6 décembre à Lusail, en huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022.

Pour cette rencontre décisive, le sélectionneur portugais Fernando Santos décide en effet de laisser « CR7 » sur le banc de touche. Il lui a préféré Gonçalo Ramos en pointe. Un choix rapidement payant.

La frappe géniale de Gonçalo Ramos
A la 17e minute, servi dans la surface, dos au but, le jeune avant-centre pivote et expédie une frappe surpuissante dans la lucarne droite de Yann Sommer. Surpris par un tel culot, le gardien a à peine le temps d’esquisser un geste : 1-0. A la 33e minute, sur un corner venu de la droite, c’est le défenseur Pepe qui bondit plus haut que tout le monde et double la mise : 2-0.

Peu après la pause – et après quelques occasions manquées – Gonçalo Ramos justifie une nouvelle fois sa place dans le onze de départ. A la 51e minute, le joueur du Benfica Lisbonne coupe la trajectoire d’un centre, au premier poteau. Le ballon passe entre les jambes de Sommer : 3-0.

Le calvaire du portier est loin d’être fini. Quatre minutes, plus tard, il voit une vague collective portugaise déferler sur son camp. Un superbe mouvement collectif conclut par une frappe tendue du latéral gauche Raphaël Guerreiro : 4-0 , 55e.

Cristiano Ronaldo, sous les applaudissements
La sanction commence à devenir lourde. Elle est un peu adoucie à la 57e, lorsqu’un corner venu de la droite, prolongé de la tête, permet au défenseur Manuel Akanji de sauver l’honneur : 4-1.

Mais, contrairement aux Brésiliens la veille face aux Sud-Coréens (4-1), les Portugais ne semblent pas décider à lever le pied. Ainsi, sur une nouvelle contre-attaque, Gonçalo Ramos s’offre un triplé, d’un ballon piqué : 5-1, 67e. Rafael Leao enfonce le clou d’une frappe enroulée, durant les arrêts de jeu : 6-1, 90e+2.

Sûrs de leur qualification, les Lusitaniens ont fait entrer Cristiano Ronaldo (73e) un peu plus tôt. La superstar a été acclamée par le Lusail Stadium à son entrée en jeu, puis lorsqu’il a cru avoir marqué un but malgré un hors-jeu flagrant (84e). Niveau popularité, le quintuple Ballon d’Or est imbattable. Pas sûr que ce soit suffisant pour être à nouveau titulaire le 10 décembre face au Maroc, en quarts de finale de cette Coupe du monde 2022...
Source : rfi





Dans la même rubrique