Écureuils, puissance 4 face aux Lone stars en Turquie : Baptême de feu réussi pour le sélectionneur intérimaire Moussa Latoundji

La rédaction 24 mars 2022

Battre les Lone stars par 4 buts à rien ? Un exploit ! Une grande première pour Bénin. Un test grandeur nature réussi pour le nouvel sélectionneur national Moussa Latoundji et ses poulains. Une rencontre amicale internationale entrant dans le cadre des préparatifs pour les éliminatoires de la Can de 2023. Avec un 4-4-2 bien appliqué cet après midi du jeudi 24 mars, le festival offensif commence dès la 11ème minute avec ce but astucieux de Cèbio Soukou. Tosin Aiyégoun, le nouvel recru corse la mise à la 20ème. Continuant toujours par pilonner le camp des Lone stars (Étoiles uniques), Jordel Dossou profite de la naïveté de la défense libérienne pour corser la mise. A 3 buts à rien, les spaghettis sont cuits. Mais, il fallait se refaire une bonne santé surtout après les contre-performances stupides connues par le Onze national ces derniers temps. C’est ainsi que Steeve Mounié, l’Ecureuil le mieux payé actuellement s’invite au festin et sonne le glas de l’équipe libérienne à la 70ème minute à la satisfaction du nouvel staff technique des Écureuils. Un baptême de feu réussi pour l’ancien goleador des Écureuils Moussa Latoundji. Celui-là qui est toujours resté dans l’ombre du Français Michel Dussuyer vient ainsi de signer son entrée fracassante dans la cour des grands entraîneurs car l’équipe du Libéria est loin d’être des moindres. Mais attention ! Faut pas vendre la peau de l’ours sans l’avoir tué.
La prochaine sortie des Écureuils pour la confirmation est contre les Chipolopolo de la Zambie et après, ce sera les Éperviers du Togo toujours à Antalya en Turquie.
On croise les doigts !

Bachirou Assouma (Coll)





Dans la même rubrique