Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Temps additionnel : Héroïques Bleus

Tombeurs des Diables Rouges de la Belgique (1-0) hier lors de la première demi-finale Russie 2018, les Bleus joueront leur troisième finale de l’histoire de la compétition reine de football. L’aventure se poursuit ainsi pour Didier Deschamps et sa troupe qui pourront défier le vainqueur de la deuxième demi-finale Croatie-Angleterre dimanche prochain. Vingt ans après l’organisation réussie à domicile avec une génération dorée de Zidane, Dugary, Deschamps, Henry, Petit, Blanc, etc, les Bleus qui ont réalisé un hold-up parfait face à la Belgique pourront rêver soulever à nouveau le massif d’or convoité. Si la finale perdue en 2006 face à l’Italie reste encore un triste évènement dans les esprits avec cette bourde de Zinédine Zidane, celle de dimanche réserve tout son suspense. Et déjà, la France est en train de vaincre le signe indien. 10 juillet 2016-10 juillet 2018, il y a deux ans que la France s’est vu arracher la Coupe d’Europe par le Portugal de Cristiano Ronaldo. Progressivement, les Bleus ont assuré leur statut de favori dans ce Mondial et pourront devenir les véritables héros de cette 21è édition. Didier Deschamps, alors Capitaine de l’équipe de France en 98 et qui est aujourd’hui sur le banc a de fortes chances de se hisser au rang de certains « Grands » joueurs tels que Mario Zagallo et Franz Beckenbauer qui ont gagné la Coupe du monde respectivement avec le Brésil et l’Allemagne. La belle génération de Griezman, Pogba, Umtiti (buteur d’un soir), Matuidi, Madanda, Rami, Mbappe et consorts pourra remporter leur premier sacre mondial. Les Bleus ne sont qu’à quelques heures d’une légende qui était si loin il y a quelques semaines. L’occasion de faire le « Show » sur les Champs Elysées au lendemain du défilé du 14 juillet s’offre ainsi à ces jeunes footballeurs pleins d’avenir. Le contexte s’y prête, et il va falloir batailler dur face à l’adversaire le dimanche pour concrétiser un nouveau rêve. Les Bleus se sont montrés très entreprenants et très engagés lors des rencontres précédentes. Il ne reste qu’un match pour corroborer le tout et se hisser sur le toit mondial. Et les Bleus en sont capables.

11-07-2018, Ambroise ZINSOU


CHRONIQUES

Editorial : Du mieux pour les pompiers !
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Vaincre le feu et sauver des vies. Mission noble qui ne se fait pas à mains nues. Mieux outillés et équipés, nos sapeurs-pompiers qui, jusqu’à un (...) Lire  

En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Intérim en détresse à Cotonou (...)
7-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : A vous de jouer jeunes !
7-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un pas vers l’Arch !
6-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le cas Houndété
6-11-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Verdict Ecureuils Cadets gate : Quentin, Vicentia et Ekoué (...)
31-10-2018, Ambroise ZINSOU, Isac A. YAÏ
En vérité : La galère du football béninois
17-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Temps additionnel : Héroïques Bleus
11-07-2018, Ambroise ZINSOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 300

Match Gambie-Bénin : Les Ecureuils en regroupement
12-11-2018, Ambroise ZINSOU
En prélude à la rencontre Gambie-Bénin comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de la Can Cameroun 2019 du 17 (...)  

Michel Dussuyer convoque 22 Ecureuils contre la Gambie
8-11-2018, Isac A. YAÏ
En prélude à la rencontre Gambie-Bénin comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de la Can Cameroun 2019, le (...)  

Verdict Ecureuils Cadets gate : Quentin, Vicentia et Ekoué (...)
31-10-2018, Ambroise ZINSOU, Isac A. YAÏ
Enfin, le verdict de l’affaire Ecureuils Cadets est tombé hier au tribunal de première instance de Cotonou. Il est à (...)  

Après l’exploit face à l’Algérie : De la "préparation psychologique" à (...)
23-10-2018, La rédaction
Il y a une semaine, le Bénin se découvrait des valeurs jusque-là insoupçonnées. Longtemps, les pénombres du mystique (...)