Journée Fifa : Les Ecureuils du Bénin l’emportent sur les panthères du Gabon (2-0)

La rédaction 12 octobre 2020

Ce dimanche 11 octobre 2020, le Bénin et le Gabon ont croisé les crampons en match amical à Lisbonne à l’Estadio Pina Manique au Portugal. Aux termes de cette rencontre de préparation, dont l’objectif principal est d’affûter les armes pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2021, le Bénin est sorti victorieux sur un score de 2 buts à zéro.

Dimanche 11 octobre 2020 à Lisbonne, s’est joué le match amical entre le Bénin et le Gabon, annoncé depuis quelques semaines. Visant une bonne préparation des deux équipes pour les 3ème et 4ème journées des phases de groupe des éliminatoires de la CAN 2021, cette rencontre a démarré hier dimanche à 16h après que tous les Ecureuils ont été testés négatifs au Covid-19. En l’absence du capitaine Stéphane Sèssegnon, c’est Khaled Adenon qui a porté le brassard de capitaine. Avec Fabien Farnolle dans les cages, les Ecureuils ont bien entamé leur match en maîtrisant parfaitement les panthères. Le match est parti sur beaucoup de rythme avec une équipe béninoise très entreprenante. Pied sur le ballon, les Ecureuils ont dicté le tempo tout au long de la première période et ont logiquement ouvert le score à la 35ème minute de jeu grâce à Cèbio Soukou, qui par ce canal inscrit son premier but en sélection. Toutefois les éléments de Patrice Neveu se sont montrés menaçants sur quelques actions dans ce premier acte du match, mais c’était sans compter sur la défense béninoise qui a tenu bon. Ainsi, les Béninois ont réussi à conserver le score (1-0) jusqu’à la mi-temps.

Première sélection pour les jeunes Yohan Rodez et Mattéo Ahlinvi, Soukou épatant
Du retour des vestiaires, Michel Dussuyer a effectué quelques remplacements. Les plus marquants sont les entrées des jeunes recrues Yohan Rodez et Mattéo Ahlinvi, qui répondaient chacun à sa première sélection. En effet, dans la 2è période du match, les Gabonais étaient revenus avec de très bonnes intentions et multipliaient les offensives sur la cage béninoise, désormais gardée par le Dijonnais Saturnin Allagbé. Malgré la domination du Bénin, les panthères ont inquiété les Ecureuils sur des actions individuelles avec un Dénis Bouanga, dangereux sur son côté et Aaron Boupendza qui a marqué un but, mais était signalé ‘’hors-jeu’’ et a raté quelques belles opportunités. A la 51ème minute de jeu, Matéo Ahlinvi fit son entrée à la place de Sessi d’Almeida qui va sortir après de légères douleurs. Il s’est montré très dangereux offensivement puisqu’il a failli inscrire son premier but dès sa première touche de balle. Ainsi, le match est devenu plus ouvert et à la 71ème minute, Steve Mounié double la mise sur un super corner de Soukou. 2-0, les Ecureuils font le break. A la 74ème minute, Olivier Verdon est remplacé par Yohan Roche qui a démontré son talent sur le terrain. Les Panthères ont poussé, mais les Ecureuils ont tenu la dragée haute à ces derniers et le score est resté le même jusqu’au coup de sifflet final.
Cette victoire augure une bonne prise de confiance avant les prochains matchs de qualification à la Can 2021. Il faut noter qu’avant cette rencontre, le Gabon est 83ème équipe au classement Fifa, tout juste devant le Bénin.
Jerry GANDAHO (Stag.)





Dans la même rubrique