Promotion des sportifs béninois : Homéky toujours à l’œuvre

La rédaction 7 septembre 2020

Le ministre des sports a reçu en audience le vendredi 4 septembre 2020, des athlètes béninois Edmond Hounthon, champion du Bénin et de la sous-région Ouest-africaine des 400m chez les moins de 20 ans et Sylvain Bossouvi qui a parcouru tout le Bénin à pied. Les deux hommes étaient au cabinet du ministre pour échanger avec l’autorité sur les projets futurs.

Dans l’ordre des rendez-vous, Edmond Hounthon, champion du Bénin et de la sous-région Ouest-africaine des 400m chez les moins de 20 ans est le premier athlète reçu par le Ministre des sports Oswald Homéky en fin de la semaine écoulée. Le jeune coureur béninois est venu exposer à l’autorité ses projets d’avenir notamment sa préparation aux Jeux Olympiques de 2021. Il a sollicité à l’occasion l’accompagnement du ministre au-delà de l’apport de la Fédération Béninoise d’Athlétisme. « Le ministre a eu avec nous un échange très fructueux. Je prends avec beaucoup de modestie, la mesure du challenge qui est désormais le mien ; celui de rendre plus fier mon Pays », confie Edmond Hounthon à sa sortie de séance avec le ministre. Oswald Homeky, pour sa part s’engage à soutenir le jeune athlète pour son éclosion. Précisons que les échanges entre le Ministre des Sport et le coureur béninois des 400m se sont déroulés en présence du Maire Germain Wanvoégbè qui s’active aussi au quotidien aux côtés de l’athlète.
Pour avoir parcouru le Bénin en 43 jours, Sylvain Bossouvi a été reçu par le Ministre des Sports Oswald Homeky. Au cours des échanges, l’autorité a réitéré ses félicitations et les remerciements du gouvernement au jeune athlète pour avoir choisi d’être le porte-flambeau du projet « TOUR DU BENIN A LA MARCHE 2020 ». Lequel projet est une initiative mise en place dans le cadre de la célébration des 60 ans de l’indépendance du Benin. Sylvain Bossouvi, lors de son aventure a parcouru 2285 kilomètres. « Le périple a démarré le 14 juin où j’ai mis le cap sur Porto-Novo. Après la ville capitale, j’ai suivi l’itinéraire Missérété-Sakété-Pobè-Kétou-Covè, Dassa-Savè-Tchaourou-Parakou-N’Dali-Nikki. De Nikki, j’ai fait la descente sur Béroué pour atteindre Bembèrèkè-Gogounou-Kandi-Banikoara. J’ai ensuite traversé le fleuve Alibori pour rejoindre Kérou-Kouandé-Natitingou-Toukoutouna-Tanguiéta-Cobly-Boukombé. Une fois dans l’Atacora, j’ai contourné la montagne pour me retrouver à Birni puis à Penoussounou dans la commune de Bassila, dans le département de la Donga. Une fois sur l’axe de retour, j’ai parcouru dans le département des Collines, Bassila-Bantè-Savalou-Tchèti-Agouna pour me retrouver à Djidja dans le Zou. J’ai ensuite fait Abomey-Bohicon pour rejoindre le Mono et le Couffo puis rejoindre Cotonou par Ouidah », raconte Sylvain Bossouvi.
Le marcheur a exposé le bien-fondé du projet qui se veut désormais une activité annuelle. Aussi a-t-il fait savoir au ministre, les difficultés rencontrées au cours de cette première édition et les leçons qui en sont tirées. Tout ceci n’a pas été sans réaction du côté de l’autorité. Le Ministre Oswald Homéky, comme avec tous les sportifs, a réitéré sa disponibilité et celle du gouvernement à encourager et à accompagner toutes les bonnes initiatives de jeunes qui honorent le Bénin.
Les audiences se sont achevées par la discussion entre le Ministre et la Footballeuse béninoise Noëllie Amouzoun. C’est dans le cadre du départ imminent de la joueuse vers le club français Angers Croix-Blanches
Ali MOUMOUNI





Dans la même rubrique