Supposé prêt non-remboursé par Sessegnon : Rodolphe Hounkpatin dénonce une manœuvre de désinformation

Patrice SOKEGBE 8 mars 2022


Il a été publié lundi 7 mars 2022 dans la presse, notamment le ‘’Pays Emergent’’ l’information selon laquelle l’ancien capitaine des Écureuils du Bénin Stéphane Sessegnon et Rodolphe Hounkpatin seraient impliqués dans une affaire de 17 millions de prêt non remboursé. Informé, Rodolphe Hounkpatin a aussitôt tenu un point de presse pour démentir l’information. Selon lui, c’est un canular, une information montée de toute pièce pour tenir son image. A ce sujet, il a promis, de concert avec Stéphane Sèssegnon, engager des procédures judiciaires contre le journal.


Lire la déclaration de Rodolphe Hounkpatin
Chers amis journalistes,

J’aurais bien voulu vous retrouver dans d’autres circonstances. Mais malheureusement, j’ai été contraint de vous solliciter en urgence. En effet, j’ai été alerté depuis plusieurs heures par une publication mensongère sur ma personne et celle du capitaine des Ecureuils, Stéphane Sessègnon, qui est un ami personnel de vieille date. Sur les faits, il a été ventilé par le journal « Le Pays Emergent » en date de ce lundi 7 Mars 2022, que je suis mêlé à une affaire de 17 millions de francs CFA et que je suis recherché par la Police. Il s’agit plutôt d’un canular, c’est de la désinformation de la part de ce quotidien qui a visiblement décidé d’entacher mon honorabilité ainsi que la réputation du capitaine Stéphane Sessegnon qui a tant donné à l’équipe nationale du Bénin. Je peux vous assurer que je ne connais aucune dame qui aurait fait un prêt au capitaine Stéphane Sessègnon. Si cette dernière existe, je l’invite à se présenter devant la presse. Vous constatez que je suis devant vous, je circule librement, je fais mes activités, j’ai ouvert ma boutique ce matin, et là je suis au stade de l’amitié Général Mathieu Kérékou de Cotonou. Je constate donc que le journal en question, a délibérément choisi de nous diffamer en colportant des faits qui n’ont jamais existé. Des faits montés de toutes pièces sans aucun fondement. Au demeurant, ensemble avec le capitaine Stéphane Sessègnon, nous prendrons les dispositions pour poursuivre les auteurs de ces écrits. La vérité triomphera





Dans la même rubrique